June 1, 2017

PRÊT PERSONNEL

PRET PERSONNEL

Prêt personnel de 500€ à 70 000€ consenti sans frais de dossier par S A R L CREDIT INVEST sous réserve d’acceptation de votre dossier (hors projet professionnel, immobilier ou rachat de crédit). TAEG fixe de 2 % à 3% , taux débiteur fixe de 1,9% à2,8% . Conditions en vigueur au 01/07/2016. Durée de 6 à 120 mois. Le coût mensuel de l’assurance facultative indiqué dans l’exemple est calculé pour un emprunteur en garantie Décès et Perte Totale et Irréversible d’Autonomie/Incapacité Temporaire de Travail. La mensualité et le taux sont fixes et varient selon le montant et la durée du crédit. Vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours.

Le pret personnel S A R L CREDIT INVEST sous réserve d’acceptation de votre dossier est accordé sur la base de vos revenus mensuels (Salaire) . En aucun cas S A R L CREDIT INVEST crédit accordera un Prêt hypothécaire ou ou Prêt sur gage .
Récapitulatif d’une simulation de 10.000€ sur 60 mois
Hors assurance
Montant total dû :
10.000 EUR (Capital emprunté)+ 516,66 EUR (Intérêts) =10.516,66 EUR
Mensualités : Pour un financement le 10/08/16, 1ère mensualité de 175,28 EUR le 05/10/16, 60 mensualités de 175,28%
TAEG fixe : 2 % (taux débiteur fixe de 1,9 % )
Durée : 60 mois
Avec assurance
Montant total dû :
10.000 EUR (Capital emprunté)+ 516,66 EUR (Intérêts)+600 EUR ( ASSURANCES) =11.116,66 EUR
Mensualités : Pour un financement le 10/08/16, 1ère mensualité de 185,28 EUR le 05/10/16, 60 mensualités de 185,28%
TAEG fixe : 2 % (taux débiteur fixe de 1,9 % )
Durée : 60 mois
Assurance mensuelle ; 10 EUR
Informations consommateurs
Pour un prêt personnel de 7 000€ (hors assurance facultative) sur 36 mois au TAEG fixe de 5,25 % : 36 mensualités de 210.50€. Montant total dû de 7577.93 EUROS . Taux débiteur fixe de 5,22%. Le coût de l’assurance facultative pour un emprunteur est de 10€ par mois, à ajouter à la mensualité; soit un taux annuel effectif de l’assurance TEAE de 3,14% pour les garanties décès, invalidité, incapacité et un montant total dû au titre de l’assurance sur la durée totale du prêt : 360€
Qu’est-ce que le prêt personnel ?
Le prêt personnel est un type de crédit à la consommation, au même titre que le crédit renouvelable ou le crédit affecté. Comme écrit plus haut, le prêt personnel finance n’importe quel type de projet, à hauteur de 75 000 € (le plafond autorisé pour un crédit conso) et pour une durée d’emprunt minimum de 3 mois.
Par exemple, vous envisagez d’effectuer des travaux ? Le prêt personnel travaux peut être une solution pour les financer. Vous avez besoin d’un financement pour acheter un nouveau véhicule ? Vous pouvez souscrire un prêt personnel auto. Vous rêvez d’un mariage inoubliable ? Le prêt personnel en tant que crédit mariage vous permettra de couvrir tous les frais liés à ce type d’événement : réalisation des faire-part, tenues des mariés, alliances, location de la salle de réception, etc.
Le prêt personnel peut être utilisé pour d’autres types de projet et besoins : comme crédit voyage, ou lors de la naissance d’un enfant pour réaménager une chambre par exemple, ou encore comme crédit à la consommation classique pour l’acquisition de biens d’équipement (achat de matériel informatique, d’un lave-linge…), etc.
4. Les avantages et les inconvénients du pret personnel
Le crédit personnel peut paraître fort intéressant dans la mesure où :
– Lorsque le consommateur dispose d’une trésorerie insuffisante se trouve tous les mois à découvert, le prêt personnel évite le risque d’émettre des chèques sans provision et coûte moins cher que le découvert.
– Lorsque le consommateur a une dépense importante à effectuer, comme une voiture ou un équipement ménager par exemple, le prêt personnel permet un financement qui peut aller dans certains cas jusqu’à 100 % et souvent sans avoir à justifier auprès du banquier de l’usage de l’emprunt.
– Les mensualités sont fixes
– Le montant du prêt personnel étant peu important, les dossiers sont très souvent montés sans garanties réelles (sauf pour les bateaux et les voitures).
– Ce type de prêt est plus facilement négociable qu’un prêt affecté.
– Le consommateur connaît, dès l’origine, la durée et le montant du remboursement
– Le taux d’intérêt est souvent bas : la tendance actuelle du marché conduit les acteurs financiers à proposer un « taux d’appel » bas. Néanmoins, dans ce cas, le crédit personnel est en général à rembourser dans un délai court.
– Le consommateur n’a pas besoin de justifier l’utilisation du crédit
– Le consommateur peut solder, de façon anticipée, le prêt partiellement ou totalement sans pénalités.
Néanmoins, il présente également des inconvénients :
– Lorsque le consommateur dispose d’une trésorerie insuffisante se trouve tous les mois à découvert, le fait de souscrire un prêt personnel fait augmenter ses charges mensuelles.
– Lorsque le consommateur a une dépense importante à effectuer et souscrit un prêt personnel, le prêt n’est pas lié, dans le contrat, à un achat précis. Dès lors, si le bien s’avère défectueux ou s’il n’est pas livré, le consommateur devra continuer à rembourser le prêt et ne bénéficiera pas des avantages du prêt affecté. Dans ce cas, il est conseillé d’effectuer un remboursement anticipé.
Quelles sont les informations obligatoires du prêt personnel ?
Depuis l’adoption de la loi Lagarde le 2 juillet 2010, destinée à améliorer la protection des emprunteurs, les établissements financiers sont tenus d’inclure différents éléments dans leur offre. Aucun de ces éléments n’est révisable au cours de l’existence du contrat.
Les contrats à la consommation, y compris les prêts personnels, sont ainsi couverts par les textes du code de la consommation, visant le renforcement de l’information du consommateur et la clarification des offres de crédit et des publicités sur le crédit.
Outre les informations dans son corps, chaque contrat doit comporter un encadré reprenant les principales caractéristiques du crédit :
Le type de crédit ;
Le montant total emprunté ;
La durée du contrat de prêt ;
Les conditions de remise des fonds ;
Le montant, le nombre et la périodicité des échéances de remboursement que l’emprunteur doit verser ;
Le taux nominal ;
Le taux annuel effectif global (TAEG) ;
Le coût total du prêt incluant tous les frais liés a l’exécution du contrat ;
Les garanties et assurances exigées, si applicables ;
Les frais de notaire ;
Pour un crédit affecté, un bon de commande indiquant les caractéristiques du bien du service concerné et son prix au comptant ;
Si vous souscrivez l’assurance de crédit auprès de l’établissement prêteur, ce dernier doit vous remettre simultanément l’offre et la notice pour l’assurance.
Le taux annuel effectif global (TAEG) est soumis à des règles spécifiques très strictes. Les modalités de son calcul sont détaillées dans le deuxième décret publié au Journal Officiel du 3 février 2011.
Depuis le 1er mai 2011, le Code de la consommation, dans son article L 120-20, et loi Scrivener vous accordent une période de réflexion de 14 jours (auparavant de 7 jours) durant laquelle vous pouvez renoncer au prêt, annulant automatiquement le contrat : c’est le délai de rétractation.
À l’expiration du délai de rétractation, sans notification de changement de votre part, vous recevez en un versement unique sur votre compte la totalité du montant que vous avez demandé. L’offre préalable de prêt est signée et devient le contrat de prêt définitif.